Programm

News


CAJ - Assemblée Générale

Mardi 20.11.2018 à 20h30 une assemblée générale est prévue.

Les thèmes suivants seront à l'ordre du jour:

  • Décision respective comment réagir au...
[more]

CAJ - Assemblée Générale

Mardi 30.10.2018 à 20:30 une assemblée générale est prévue.

Les thèmes suivants seront à l'ordre du jour:

  • Postulat du conseil municipal: "Prêt...
[more]

CAJ - Assemblée Générale

 

 

Mardi 15.5.2018 à 20:30 une assemblée générale est prévue.

Les thèmes suivant seront à l'ordre du jour:

  • Opposition Esplanade nord-ouest
  • Trans...
[more]

In order to enter the community area you need to register:

Histoire des bâtiments

Transformation en centre de jeunesse, 1971 à 1975

C’est lors d’une manifestation de solidarité avec le mouvement zurichois AJZ en juillet 1968 que s’exprime pour la première fois la demande de création d’un centre autonome de jeunesse à Bienne. Trois mois plus tard seulement, le conseil municipal décide de conserver provisoirement l’une des deux usines à gaz désaffectées. Deux ans plus tard, une longue phase de transformation débute au terme de négociation âpres et difficiles. L’usine à gaz jusqu’alors utilisée à des fins industrielles est transformée entre 1971 et 75 par des jeunes de manière autonome puis devient durant les années suivantes le point de rencontre et la plaque tournante des premières manifestations, de divers groupes de travail et de l’autogestion des «autonomes».

Plus d’espace durant les années 80

À l’hiver 1980/81, la Coupole est temporairement en activité 24h/24, et les demandes de locaux supplémentaires se font pressantes. Après une occupation de la fabrique d’Elfenau, la ville de Bienne met la Villa Fantaisie à la disposition du CAJ. Pratiquement au même moment, le sleep-in entre en service comme groupe d’activités du CAJ. D’autres projets sont esquissés, et un réseau socioculturel croissant se forme autour du centre de jeunesse. De fil en aiguille, la Coupole devient un lieu de manifestations vivant et culturellement très ouvert. Au bout de près de 20 ans d’utilisation intense, les locaux se heurtent cependant de plus en plus à des limites. L’urgence de travaux de rénovation devient évidente, et un soutien financier est demandé à la ville.

Rénovation de la Coupole de 1993 à 1996

Lors des semaines culturelles de 1993, des manifestations pacifiques ont lieu en faveur de la rénovation de l’usine à gaz, qui s’est entre-temps délabrée. Finalement, la population biennoise réussit à convaincre le conseil municipal que le centre culturel de la Coupole ainsi que les institutions sociales du réseau du CAJ sont d’une grande importance pour la ville de Bienne. Le crédit de transformation accordé par la ville permet de rénover l’usine à gaz dans les années 1994 à 96. Depuis, «dr Chessu/la Coupole», comme l’appellent affectueusement les Biennois-e-s, dispose d’un bâtiment adjacent en forme d’anneau ainsi que d’un parc bien entretenu.

Transformation / extension de la Villa à partir de 2008

Après à nouveau plus de 20 ans d’activités culturelles intenses, les demandes se font insistantes: on réclame une nouvelle ventilation, de nouveaux WC et plus d’espace d’entreposage. Les mesures d’assainissement doivent être réalisées sous forme de bâtiment adjacent (extension), dont les locaux remplaceront ceux de la Villa Fantaisie, menacée de destruction par le projet de construction de l’«Esplanade Nord».
En 2008, le conseil municipal adopte une motion qui consacre le site de la Coupole et charge les planificateurs d’intégrer celle-ci dans le grand projet de l’Esplanade. Le conseil municipal assure au CAJ qu’il sera possible de fournir un remplacement pour la Villa Fantaisie et que des mesures de protection contre le bruit et des optimisations d’exploitation de la Coupole pourront être élaborées sous forme de projet de construction.

La décision politique «Esplanade» de 2011

Finalement, un crédit de construction de plus de Fr. 2.8 Mio. pour la transformation de la Coupole, la construction d’un bâtiment adjacent et le remplacement de la Villa Fantaisie est inclus dans le texte du projet «Esplanade» soumis au vote, qui est présenté au printemps 2011 à l’électorat biennois. L’ensemble du projet est adopté et le crédit accordé.
Dès la mi-2012, on commence l’élimination des sols pollués sur le terrain de l’ancienne usine à gaz. Après de difficiles travaux de dépollution, la construction du parking souterrain de l’Esplanade peut débuter en février 2014. L’ouverture du parking ainsi que l’achèvement des surfaces de la place de l’Esplanade est prévue pour juillet 2015.